top of page

Actualité Afrique

3 avr. 2024

Création d’un fonds d’investissement minier africain

La création récente d’Africa Green Mining Found (AGMF) est une initiative de Brice Patrick Beumo Jaze, Administrateur Directeur général de Beko Capital, de la française Anne Lauvergeon, ancienne directrice générale d’Areva (Orano), et de l’ancien ministre burkinabé des finances, Zéphirin Diabré.


Avec une enveloppe globale de 90,8 milliards FCFA dédiée au financement de projets miniers sur le continent africain, ce fonds de capital-investissement est axé sur les métaux de transition (or, platine, argent, palladium, rhodium, iridium, rhénium et ruthénium, etc.) et les minéraux dits « verts » (lithium, cobalt, cuivre, nickel, terres rares, etc.). L’AGMF cible les projets de petite et moyenne taille, du secteur privé local en priorité, mais également des projets gouvernementaux, et dont l’engagement en faveur de la norme ESG (Environnement, Social et Gouvernance) est respectée. Le portefeuille de projets se concentrera sur les principaux pays producteurs de métaux présentant les plus fortes perspectives de croissance.


Au Gabon, le secteur minier représente 6% du PIB, 6,4% des exportations du pays et emploie environ 6 000 personnes. En dehors du manganèse, du fer, pour lesquels les projets sont les plus avancés, et de l’or, dont l’exploitation est effectuée de manière artisanale, l’exploration des autres minerais reste limitée. La politique sectorielle actuelle, volontariste, couplée à des initiatives telles que l’AGMF, pourrait permettre la mise en œuvre de projets miniers axés autour des minerais « verts », non exploités au Gabon mais dont le potentiel est très important et les besoins de l’industrie de transition écologique, énormes.

bottom of page